Le territoire

Vue aérienne du port de Fécamp avec échappée sur les falaises

33 communes unies dans l’Agglomération Fécamp Caux Littoral

La Communauté d’Agglomération Fécamp Caux Littoral est située en Normandie, dans le Département de Seine-Maritime. Comme son nom l’indique, elle allie avec équilibre les avantages de la vie à la campagne et du bord de mer, avec la Manche pour horizon. Fécamp est la ville centre et 32 communes rayonnent autour.

Près de 40 000 habitants vivent dans les 33 communes de l’Agglomération Fécamp Caux Littoral :

Ancretteville-sur-Mer – Angerville-la-Martel – Colleville – Contremoulins – Criquebeuf-en-Caux – Écretteville-sur-Mer – Életot – Épreville – Fécamp – Froberville – Ganzeville – Gerponville – Gerville – Limpiville – Les Loges – Maniquerville – Riville – Saint-Léonard – Saint-Pierre-en-Port – Sainte-Hélène-Bondeville – Sassetot-le-Mauconduit – Senneville-sur-Fécamp – Sorquainville – Thérouldeville – Theuville-aux-Maillots – Thiergeville – Thiétreville – Tourville-les-Ifs – Toussaint – Valmont – Vattetot-sur-Mer – Yport – Ypreville-Biville

L’Agglomération Fécamp Caux Littoral, entre rivières, falaises et valleuses, est réputée pour son cadre de vie exceptionnel et ses paysages somptueux où mer et campagne se font si bien écho. Elle offre de nombreux services publics et équipements. A 2 heures de Paris, 35 mn du Havre et 45 mn de Rouen, dotée d’un port (plaisance et commerce) et d’une gare, l’Agglomération est bien desservie et bénéficie d’une localisation stratégique.

Chiffres clés

  • 39 525 habitants
  • 20 891 hectares
  • 12 393 emplois
  • 21 007 logements
  • 189 hab/km2

Comment s’est créée l’Agglomération ?

Carte du territoire avec les 33 communes

L’Agglomération, dans sa configuration actuelle, est née le 1er janvier 2017, après la fusion des intercommunalités de Fécamp et Valmont. Précédemment, l’Agglomération Fécamp Caux Littoral avait été créée le 1er janvier 2015, suite à la transformation de la Communauté de communes de Fécamp (née le 13 octobre 2000, dans le prolongement du district de Fécamp) en Communauté d’Agglomération, à périmètre constant (13 communes membres à l’époque). Un amendement, voté en marge de la loi MAPTAM du 27 janvier 2014, a autorisé la constitution d’une communauté d’agglomération « lorsque celle-ci forme un ensemble d’au moins 25 000 habitants autour d’une commune centre de plus de 15 000 habitants et que la majorité des communes membres dont la commune centre sont des communes littorales ».